Des vins et des beaux jours #1 :

Du vin et des nouveaux modes de consommation

Cela pourrait paraître choquant aux yeux des plus réfractaires, mais a moins que de vouloir vivre dans une caverne, les modes de consommation évoluent.

La bière a franchi le pas depuis belle lurette et nombreux sont les consommateurs, jeunes ou nettement moins, qui la boivent directement à la canette. Dans le monde du vin, les codes sont un rien plus complexes, et les choses ne s’envisagent pas de la même manière. Même si le vin est très bon, boire autrement que dans un verre adapté me semble un rien crétin au point de gâcher les saveurs et, surtout, les arômes.

La canette s’inscrit directement dans l’axe des produits vendus dans des « poches » type Bag In Box, que l’on traduit par Bib en langue courante. Il y a aussi des conditionnement en poche simple sans environnement carton. En terme de transport et de facilité de consommation, ce sont les solutions les plus parfaites. Au niveau environnemental aussi, cela se recycle nettement mieux que le verre, par exemple. Seuls deux écueils se dressent en travers d’une route qui se pourrait triomphale : d’une part les consommateurs par nature, surtout dans ces matières-ci, rétifs aux changements, d’autre part l’étroitesse des choix actuellement. Par contre, pour les personnes âgées, les isolés et les gens qui boivent peu, c’est une solution parfaite. Les canettes font 25 cl, soit deux verres et se rangent dans le sac bleu. Plus besoin de se rendre à la bulle, moins de poids et une sensibilité à la température qui réduit considérablement le séjour au frigo si l’on souhaite boire frais. A St-Tropez ou ailleurs.

Ma sélection de vins en canette :

Château Poulvère Bergerac sur le Fruit 2019 Collection La Robe du Vin Rosé.

17/20

www.larobeduvin.com

Un joli rosé qui, grâce à la canette, ne s’oxyde pas en vieillissant. Il garde toute sa fraîcheur, sa rondeur. C’est vraiment bon.

Atelier Mirabeau  « Prêt à Porter »

14/20

On le trouve chez les cavistes du royaume, un domaine qui monte qui monte et qui fait son trou tranquillement sans trop de bruit. Un bon rosé de Provence qui fait du bien partout où il passe. Sans complication, sans chipotage.

Plaza Mayor « Tempranillo » Rosé Bio en poche

Delhaize 17/20

C’est surprenant un tempranillo rosé de si belle facture en poche. J’aime le côté fruits rouges acidulés, le côté fraise des bois en fin de bouche sans sucrosité. C’est un très très joli rosé qui mérite largement que l’on s’y attarde longuement cet été.

Muscadet « Ocean » Domaine Martin

distribué par www.missvickywine.com 15/20

Bien vif et acidulé ce Muscadet. Facile à aborder, il se boira frais mais pas glacé, soyez prudents avec ça. Trop froid, ça va vous casser les dents. Pour accompagner un plateau de coquillages et crustacés, même avant la fin de l’été. N’oubliez pas un trait de citron dans la mayonnaise…

Ô Joie “Fleurie” 2020 Château des Moriers

distribué par www.missvickywine.com 18/20

Alors là, c’est trop de la balle comme disent les d’jeuns. Un joli Beaujolais bien frais, sur le fruit, souple en diable, juteux. J’adore, rien à ajouter. Parfait pour des tranches de saucisson, des salades, du bonheur simple.

«Nuvola» Avignonesi sangiovese/merlot Bio Toscane

en BIB Delhaize 16/20

Non seulement c’est bon et bien fait, mais en plus la propriétaire est belge. C’est forcément bon. Bon d’accord, je suis un peu chauvin pour le coup, mais, sincèrement, c’est très bien fait. Rond, souple, plein de fruits. A conseiller pour toutes les circonstances de la belle saison.

Porto Rosé et Tonic par Croft

www.croftpink.com 13/20

LE premix de l’été, même si j’ai une nette préférence pour le blanc. Le Porto Tonic est l’apéritif qui cartonne, facile, plus court en volume que le Spritz. Deux glaçons ; une feuille de menthe et une demi-tranche de citron et l’affaire est faite.

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Titre

Aller en haut