La Gloriette

 

La Gloriette

S’il est bien un nom qui évoque des souvenirs en moi, c’est bien gloriette. Un petit nid caché sous les feuilles d’un charme ou d’un noisetier ; romantique à souhaits. Mais c’est d’une toute autre gloriette qu’il sera question aujourd’hui…

Au bord d’une chaussée

Quand on pense à Marche, on pense à un tas de choses.  La porte d’entrée vers l’Ardenne, le début de la Nationale 4 qui joue au toboggan entre les prés et les massifs de sapins, au Wex, à différentes festivités. Mais pas forcément à la gastronomie originale. ET c’est une sacrée erreur.  C’est au bord d’une chaussée qui joue à la voie rapide que se niche cette grosse maison bourgeoise faite de briques rouges. Mais, une fois de plus, comme toute bonne maison belge, c’est pour mieux préserver un magnifique jardin où l’on mange aux beaux jours, mais où les patrons cultivent aussi des tas de choses qu’ils intègrent dans la cuisine et sur les tables.

Créations originales et chariot de fromages locaux

Les préparations sont superbement équilibrées, le chef préserve les arômes au sein de créations résolument originales sans jamais perdre le fil de sa cuisine. Pour faire simple et loin des mots ronflants, j’ai adoré mon passage.

Ajoutez à l’assiette une patronne qui rayonne en salle, une jolie carte des vins et, surtout, un chariot de fromages essentiellement locaux, qui donnerait des complexes à des tas de fromagers.

Ici, les patrons jouent le terroir sans complexes, sans vouloir le transmuter ou le « réinterpréter ». Le produit, juste le produit dans toute sa splendeur, pas « comme un hommage » ou « à la manière de… ».

La Gloriette. Rue de Bastogne 18, 6900 Hollogne (Marche en Famenne). Tél : 084 37 98 22

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Tontons à Uccle

Tontons C'est vraiment un rapport prix/plaisir qui déchire brutalement

Titre

Aller en haut