La Coucoute de Fontenille

Qui a dit que Bordeaux était une région du passé, incapable de se renouveler et ou les vins étaient d’une uniformité encore plus barbante qu’une finale de Top Chef. Franchement ceux qui ont dit ça, ne prennent pas le temps de sortir de leur a priori et se contentent de leurs souvenirs.

Stéphane Defraine doit peut-être à sa belgitude sa créativité et sa capacité à se remettre en question

Et si c’est pas ça, faisons semblant de le croire, ça fait du bien à notre égo national.

Quoi qu‘il en soi Fontenille comme pas mal d’autres domaines bordelais prend le changement climatique à bras le corps et en profite pour participer à la rénovation stylistique à la rénovation des vin stylistiques de la région.

Ce cabernet franc tout à fait original a clairement les pieds dans cet entre-deux-mers d’où il vient

Au nez, il y a de la violette, y a de la giroflée, c’est magnifique. Ajoutez-y des fruits noirs, quelques épices et vous aurez fait le tour de la chose.

En bouche c’est fluide, ça explose au palais, avec les notes épicées et ça se termine plutôt bien. En résumé c’est une magnifique surprise du genre qu’il faut toujours avoir 6 bouteilles en cave au cas où des amis débarqueraient.

Cabernet franc 2022

Sans sulfites ajoutés

https://www.chateau-fontenille.com

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

L’Arogante

L’Arogante Ces deux-là se disent que tous comptes faits,

Titre

Aller en haut