La Galantine

Roulez un peu à l’extérieur du village de Latinne, dans l’entité de Braives, vous apercevrez une terrasse abritée un peu à la manière d’un préau du temps de la petite école. Légèrement en surplomb de la route, un peu comme un nichoir pour humains où l’on se rendrait pour s’abriter du vent mauvais.

Poussez la porte et entrez dans ce restaurant grand comme trois mouchoirs de poche. Il est alimenté par une cuisine grande comme un mouchoir de poche. Autrement dit quatre mouchoirs, ça fait un petit paquet.

Elle en salle et lui en cuisine

Bérénice et Stéphane ont aménagé cette fermette avec passion il y a quelques lustres et ils maintiennent le cap tranquillement. Ces deux-là, vous reçoivent chez eux comme si vous étiez des amis, d’ailleurs une belle partie de la clientèle est constituée d’habitués.

D’un côté, la patronne, dotée d’un sacré caractère, elle vous prend en main, vous titille parfois, vous dirige. On vient aussi pour elle, pour son sourire éclatant. De l’autre côté, en cuisine, Stéphane n’est pas le genre de gars à se lancer dans les trucs délirants qui font pouet-pouet quand on pique dedans. Il fait simplement une cuisine qui a oublié de se prendre au sérieux.

Des prix doux comme trop rarement

La petite carte des vins est constituée uniquement en suivant les coups de cœur de la patronne. Les prix sont remarquablement doux, de 18 à 50€, c’est tarifé comme, malheureusement, trop rarement. Si vous aimez le jus de Gambrinus, n’hésitez pas à demander une Gravos, une bière créée avec quelques collègues aubergistes du coin, vous m’en direz des nouvelles…

La Galantine

3, Chaussée de Hosdent 4261 LATINNE (Braives)

Tel : 019 69 83 95

http://www.lagalantine.be/

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Rubis, cave-bar à vins à Saint-Gilles

Rubis, cave-bar à vins à Saint-Gilles 3 questions à Pierre Val, le patron de Rubis, une cave-bar à vins qui se propose de faire goûter du vin dans un eprit culturel.   Formé à l’œnologie, Pierre Val aime les vins qui ont une histoire à raconter, les vins qui «parlent» de leurs racines, du vigneron qui les a élevés, du climat qui les a bercés…

Titre

Aller en haut