Brasserie Adèle 

Brasserie Adèle 

Derrière chaque restaurant il y a toujours une histoire. C’est une lapalissade, certes, mais on l’oublie trop souvent.

Le meilleur moyen pour voyager quand on est jeune, c’est de postuler sur un bateau

Derrière la nouvelle version de l’établissement, il y a un bourlingueur au sens propre du terme. Un homme qui, au sortir de l’école hôtelière, a voulu voir du pays. Et pour en voir, il en a vu. Le meilleur moyen pour voyager quand on est jeune, c’est de postuler sur un bateau. N’allez pas imaginer un oiseau pour le chat grimpant une échelle de coupée dans le quelconque recoin glauque d’un port triste sous le crachin hivernal quelque part au bout du monde. Non, notre homme s’est lancé dans le monde bien particulier de la croisière de luxe. En Amérique du Nord. Sans parler un traitre mot d’anglais… Et vogue la galère.

Si vous ne connaissez pas cet univers sachez que le mot international est un peu faible pour qualifier le melting pot culturel des équipages à bord de ces villes flottantes. Au bout d’un sacré paquet d’années il a remisé son sac, définitivement maintenant et s’est posé, dans le Brabant Wallon. Pourquoi vous raconter tout cela ? Parce que les humains sont fait de leurs rencontres, de ce qu’ils empruntent, parfois presque malgré eux, aux endroits qu’ils visitent.

Eddy Paquay et Sandra ont amené des saveurs de voyages

Eddy Paquay et sa collaboratrice Sandra ont repris le restaurant en…octobre 21. Ce qui, en soit est déjà sacrément audacieux. Et ils y ont amené des saveurs de voyages. Rassurez vous, il ne s’agit pas d’un machin genre « fusion food » digne des années Nonante.  La saucisse de Morteau aux lentilles n’est pas agrémentée d’une sauce soja sucrée, promis. Elle est juste un peu marquée par le grill pour lui apporter une touche cocooning. Vraiment bien travaillée. Les escargots de Namur gratinés sont superbes. Le bœuf « Panang » au riz au jasmin est parfumé et parfaitement exécuté. Je n’ai pas goûté toute la carte mais ces plats-là étaient juste parfaits.

Dans l’idée globale du restaurant, Eddy a posé les touches du voyageur un peu comme dans les relais routiers de la France des années Soixante où le mélange des gens formait le genre de l’endroit. Et puis aux beaux jours, vous vous poserez sur la jolie terrasse à l’arrière du bâtiment. Si vous m’avez lu jusqu’à maintenant, vous aurez compris que vous n’avez pas de raison de ne pas vous garer devant cette grande bâtisse en bord de grand route. Bon amusement ! 

 

 

Brasserie Adèle 

54 chaussée de Louvain 

Beauvechain

Tel 010/22 38 22

www.brasserieadele.be 

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Des bulles belges

La Wallonie se profile depuis quelques années comme un pays de bulles de belle qualité.

Citizen Kane

Citizen Kane Charles Foster Kane, un milliardaire, magnat de la

Alfons Burger

Alfons Burger Roland Debuyst, un de nos fleurons gastronomiques

Titre

Aller en haut