TC Bois de la Cambre

Vous savez probablement que je suis un sportif hors pairs. Les activités physiques n’ont aucun secret pour moi. Je cours, je saute, je file derrière les baballes quelles que soient leurs tailles comme un vrai champion. C’est pourquoi j’avais hâte d’aller casser une graine au TC Bois de la Cambre.

Oui, vous avez bien lu : Tennis Club du Bois de la Cambre. La cafet d’un club de tennis. Le genre d’endroit qui sent l’embrocation, la sueur, ou l’on boit de l’ice tea light dans de très grands verres, jusqu’à 18h avant de virer au Spritz, au Cava ou à la bière triple pour les soirées tardives. On y mange des spagh/bolo et des croque-monsieur accompagné de salade Florette avec Island Dressing. Et il y a des coupes qui prennent les poussières sur des étagères au milieu de photos heureuses des temps passés.

Abandonnez tout de suite tous vos clichés

C’est une option. Mais pas la mienne. Quand j’ai poussé la porte extérieure, je me suis posé sérieusement la question de savoir où j’allais ; mais j’avais confiance en ma Cicérone du jour. Et j’ai bien fait.

Abandonnez tout de suite tous vos clichés, tous les miens aussi d’ailleurs. Ici, le midi, il y a surtout une clientèle locale. C’est toujours bon signe. Cela signifie que l’on y trouve un bon rapport prix/plaisir. Le soir c’est un poil plus jeune, un peu plus éloigné géographiquement aussi. L’endroit est bien caché, il n’est pas à la mode. Il est dans la catégorie « adresse que l’on se refile sous le manteau ».

La salle est structurée en trois espaces

Le comptoir à gauche en entrant, une première zone et puis, surélevée, une deuxième zone un poil plus intime. Quelques fenêtres donnent sur un espace arboré qui, lorsque les bulles de la mauvaise saison sont dégonflées, jouent un petit air campagnard surprenant. A cette époque de l’année, l’orangerie est démontée et l’écrin de verdure qui ceinture l’ensemble paraît dans toute sa munificence. Un mur est couvert de rondelles de rondins, les tables sont espacées, le tout est bien chaleureux. Moi, ça me donne envie de me blottir dans un coin pour regarder le temps qui passe.

Au niveau de la carte, ça joue bien. Un joli Tataki de thon en dégustation. En entrée des St Jacques en coque, beurre blanc, petite brunoise de légumes. Cuisson, assaisonnement, consistance : parfaites. En plat, un des plats « signature » du chef : Ris de veau aux morilles. J’ai adoré ! Certes ce n’est pas de la cuisine ultra contemporaine, c’est vrai, mais c’est la cuisine savoureuse, réconfortante, compréhensible et parfois c’est juste cela que l’on recherche.

Complétez toute cela par une petite carte des vins bien sympa, du vrai champagne à la coupe et pas un Cava que l’on sert honteusement. Sans oublier le service au millimètre de la patronne, de sa mère et de l’équipe, vous n’avez plus d’excuse : réservez !

TC Bois de la Cambre

Square du Vieux Tilleul 11

1050 Ixelles

02/672.49.86

www.boisdelacambre.be

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Humphrey

Humphrey Casablanca, une ville, mais aussi un film mythique expliquant

Tontons à Uccle

Tontons C'est vraiment un rapport prix/plaisir qui déchire brutalement

Titre

Aller en haut