Osez le vin grec ! La Grèce est riche d’une foultitude de variétés de vignes originales et originelles

Certes, ces derniers années, la Grèce a plus fait parler d’elle pour des raisons économiques tragiques que pour ses vins. Pourtant, s’il est bien une raison de découvrir ce pays hors des sentiers battus et des cartes postales jaunies par le soleil, c’est bien sa nouvelle production vinicole.

Le vin deviendra une boisson profane populaire durant l’apogée hellénique

Le vin n’a pas été inventé en Grèce, mais, c’est dans ce pays, il y a plus ou moins deux mille cinq cent à trois mille ans, que le vin a rencontré son destin. Jusque là, l’usage de ce psychotrope était surtout réservé aux tenants de la connaissance, aux officiants de certains cultes. Le vin deviendra une boisson profane populaire durant l’apogée hellénique. Le « monde » civilisé de l’époque s’est mis à boire du vin grâce aux Grecs. Les armées d’Alexandre ont même porté la vigne jusqu’aux rives de l’Indus dans la foulée, c’est dire.

Les méthodes de vinification ont évolué et la vision du produit a changé

Le pays a vécu bien des hauts et des bas, mais a toujours gardé son amour de la bonne chère et des boissons qui l’accompagnent. Depuis une dizaine d’années, peut-être vingt, mais guère plus, les choses changent. Pour aller au plus simple, disons que grâce à des investissements européens et privés très importants, la viticulture connaît une nouvelle ère dans le coin. Les méthodes de vinification ont évolué, la vision du produit a changé, même aux yeux des premiers consommateurs, les habitués des caves.

 

Le vin n’est plus un aliment, mais il fait toujours partie du quotidien des Grecs

Il s’est affiné, raffiné même. Comme partout il existe encore une vilaine proportion de vins sans intérêt, trop alcooleux, rêches, rustiques, mais dans le sens péjoratif du terme, il ne faut pas s’en cacher. Mais, comme partout aussi, une nouvelle génération est arrivée aux pressoirs et se fait une place de plus en plus importante sous le soleil.

La Grèce est, quelque part, handicapée par ses clichés

Les colonnes, qu’elles soient doriques, ioniques  voire corinthiennes, ne soutiennent que des images du passé. En matière de vin, le seul avantage du passé est d’avoir ritualisé les mouvements de la dégustation, la convivialité du Symposion et d’avoir disséminé un tas de cépages originaux dans le pays.  Les vins que l’on boit pendant les vacances ont tous le même problème : ils ne voyagent pas.

En fait, ce ne sont pas les vins qui ne voyagent pas, mais bien les ambiances

La Grèce n’échappe pas au problème. Peut-être faut-il faire comme pour les autres ailleurs, découvrir les vins de là-bas, ici pour commencer ? Un conseil, avant toute chose, cherchez surtout les cépages locaux traditionnels. Les cabernets, merlots, et autres chardonnays sont souvent très bons, mais n’ont aucun intérêt. La Grèce est riche d’une foultitude de variétés de vignes originales et originelles. Il serait bien sot de passer à côté. Notre rôle de consommateur est de plébisciter les vignerons qui osent leurs variétés propres, leurs racines et de les découvrir en abandonnant nos a priori. Pas évident, mais ça vaut le coup. Les vins grecs sont un peu les nouveaux « trésors » de l’Europe. Un peu comme le sont les portugais en ce moment, d’excellents rapports prix/plaisir originaux. Laissez-vous aller, c’est un sirtaki !

 

Canette Quality Wines (Bruxelles)

Oenogea (Liège)

L’Agora (Charleroi)

Tolis Délicatesse (Sint-Pieters-Leeuw)

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Citizen Kane

Citizen Kane Charles Foster Kane, un milliardaire, magnat de la

La Galantine

La Galantine Roulez un peu à l’extérieur du village

Titre

Aller en haut