Le magret de canard, ce bijou qui ravit nos papilles à chaque bouchée. À condition de ne pas se louper bien évidemment. Comment préparer cette merveille sans ruiner la tendreté de sa chair délicate? On écrit bien tendreté et pas tendresse espèce d’espece ! Lisez bien, camarades, car voici une recette qui vous fera passer pour un finaliste de Top-Chef version adulte. Installez-vous confortablement, un verre de Saint-Mont à la main, et laissez-vous guider.

Magret de Canard Croustillant à Souhait

 Ingrédients :

– 2 magrets de canard de qualité supérieure
– Sel de L’Escaut de L’Est ( en réalité on s’en fout, prenez ce que vous avez sous la main sauf du sel de déneigement)
– Poivre noir au moulin

Préparation :

1. Préparation du Magret :
Prenez vos magrets et commencez par les sortir du frigo une bonne demi-heure avant de les cuire. Le canard aime être dorloté et il n’apprécie guère les chocs thermiques.

2. Entaillage du Gras :
Avec un couteau bien aiguisé, incisez délicatement la peau du magret en formant un quadrillage. Attention, n’allez pas jusqu’à la chair! Cette étape permet au gras de fondre plus facilement et de rendre votre magret croustillant à souhait.

3. Saler et Poivrer :
Salez généreusement côté peau, poivrez légèrement. Laissez reposer encore un peu. Le sel va commencer à travailler en pénétrant la graisse. Chacun son truc.

4. Cuisson à Feu Doux :
Placez vos magrets côté peau dans une poêle froide. Oui, froide. Ça peut paraître contre-intuitif, mais c’est le secret pour fondre doucement le gras sans raidir la chair. Faites chauffer à feu doux et laissez le gras fondre tranquillement. Vous entendrez un doux crépitement, c’est la musique de la réussite. Si je me laisse aller dans 5 lignes je fais du Maïté ( au Jasmin)

5. Retirer l’Excès de Graisse :
Au bout de 10-15 minutes, quand la peau est dorée et croustillante, retirez l’excès de graisse (gardez-la pour des pommes de terre sautées, c’est un trésor!).

6. Saisir à Feu Vif :
Montez le feu et retournez les magrets côté chair pour les saisir rapidement. Quelques minutes suffisent, juste pour obtenir une belle croûte caramélisée. Attention, l’intérieur doit rester rosé, sinon gare au côté carton en bouche

7. Repos Mérité :
Sortez les magrets de la poêle. Laissez-les reposer 5 minutes sur le côté, mais pas au froid hein. Ce repos permet aux sucs de se répartir uniformément et de garantir une chair tendre et juteuse.

Dégustation et accord mets et vins :

 

Tranchez les magrets en biais et admirez cette chair rosée et juteuse. Disposez-les sur une belle assiette et accompagnez-les d’un vin du Sud-Ouest. Un Saint-Mont fera parfaitement l’affaire, mais un Bergerac ou un Pecharmant sera tout aussi délicieux.

Il ne vous manque qu’une sauce, promis je vous prépare quelques idées de sauce dans les prochains jours. Ne quittez pas

Voilà, vous avez entre vos mains une recette qui respire le Sud-Ouest, le terroir et la convivialité. À vos fourchettes, et bon appétit les gens !

Santé!

 

 

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

La Galantine

La Galantine Roulez un peu à l’extérieur du village

Rhum Rhum

Rhum Rhum Oui, je sais, vu comme ça, on

Le Petit Fils

Le Petit Fils C’est une maison blanche, adossée à la

Aller en haut