Le Fou du Roy à Durbuy

Durbuy, on aime ou on déteste, mais il est impossible d’être indifférent. La « plus petite ville du monde » est un centre touristique de réputation mondiale. Lors d’une promenade dans la cité un rien hors du temps, tenaillés par la faim, si, si, cela m’est parfois possible, nous nous sommes assis à gauche en entrant dans la salle du rez-de-chaussée du Fou du Roy.

Un accueil et un service aux petits oignons

L’accueil : Juste parfait. Aux petits oignons, même dans un lieu aussi touristique que la ville. Le service est « jeune », et souriant, et efficace. J’adore.

Le cadre : avec sa grande tête évadée de la série Trolls de Troy, le Fou sur le piédestal juste à côté de ma table avait un air plutôt sympa. La déco est faite de bric et de brocs, de machins rigolos, de poutres apparentes et nappes blanches sur les tables. Tout ici est contraste. Plutôt réconfortant.

Une côte de porc avec du gras, avec du goût

La carte : C’est là que se situe le point d’orgue de la maison, avec les vins. La carte est originale, bien équilibrée, courte, pour ne présenter que des produits originaux et vachement bien travaillés. Ma côte de porc était juste une tuerie avec au moins un doigt de gras sur le dos, ce qui lui évite de ressembler aux morceaux de carton de l’internat de ma jeunesse. Laissez-vous aller à suivre cette cuisine locale et de saison, les surprises sont nombreuses, osez et vous serez récompensés.

Le sommelier vous en mettra plein les yeux

Les vins : le jeune sommelier, écolé au Cor de Chasse à Wéris se fait plaisir, et le fait bien comprendre à ses clients. Il partage et c’est généreux. J’ai adoré les suggestions, les vins au verre sont réellement des découvertes et sont tarifées tout doux tout doux. Et si vous aimez les choses venues d’une époque où l’anticlinal n’existait pas encore, n’hésitez pas, il est le roi de l’Irish Coffee. Mais dormez sur place alors, ce sera plus malin.

Est-ce cher ? Non, vraiment pas, pour le niveau de cuisine, de service et de vins proposés, comptez 50 euros par personne, ce qui est presque une blague aujourd’hui.

Faut-il y aller ? : Je me demande si je ne vais pas supprimer cette question, parce que franchement, il y a des moments où je me dis que c’est vraiment inutile de la poser.

Découvrez Le Fou du Roy

www.fouduroy.be

Le Fou du Roy Rue du Comte d’Ursel 4, 6940 Durbuy Tél 086/21 08 68

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Le Chavignol

  Le Chavignol Vous y arriveriez par hasard, vous n’y

Titre

Aller en haut