Découvrez les délices culinaires de Momo la Crevette à Waterloo : un festin de saveurs marines et plus encore

Non, ce n’est pas le personnage central d’une prochaine production des Studios Pixar ni la suite des aventures de Bubba Shrimp, c’est nettement plus savoureux que cela.

Une déco simple et le tour est joué

C’est à Waterloo que Thierry Vanholsbeek a repris il y a quelques années ce restaurant tout simple que l’on remarque à peine depuis la rue. La déco est toute simple, remarquez la passion du chef, en entrant, pour les couteaux d’exception. Un grand bar, une petite salle sur l’avant, une grande sur l’arrière, une terrasse grande comme trois timbres-poste pour les beaux jours, des nappes blanches, un éclairage chaleureux et le tour est joué.

Des crevettes préparées le plus simplement du monde

Lorsqu’il se met à la barre des cuisines, l’homme lance une idée pour le moins originale : il va proposer les meilleures crevettes des quatre points cardinaux. Avec même une production belge, ce qui fut une réelle découverte pour moi. L’idée subtile corolaire, sera que les dites crevettes seront préparées le plus simplement du monde, grillées, poêlées, accompagnées d’une sauce, mais jamais noyées ni même couvertes afin de laisser au client l’occasion de découvrir les subtiles différences de saveurs.

Le chef joue le monde sous-marin sur toute la gamme

Lors de mon passage, j’ai eu le plaisir de découvrir les crevettes belges « crystal » servies en Belle-Vue et les Néo-Calédoniennes « ObsiBlue », un produit repris au patrimoine mondial par l’Unesco et servies à peine saisies dans un mode mi-cuit, afin de laisser toute sa place à la texture particulière de sa chair. C’est vraiment exceptionnel.

Mais y’a pas que ça ici, le chef joue le monde sous-marin sur toute la gamme. Un de ses plats étendards est le filet de turbo gratiné au champagne et sa poêlée de chicons caramélisés (51€). C’est magnifique, réconfortant à souhait. Les chicons caramélisés jouent dans la douceur avec une petite pointe acidulée et prolongent bien le côté chaleureux du glaçage au champagne. La cuisson du poisson était parfaite avec juste ce qu’il faut de fondant sans sombrer dans la charpie. Comme d’habitude, je n’ai pas pris de dessert mais ma camarade de table a craqué pour une mousse au chocolat à l’expresso (11€) dont une cuillère fut volée au passage, faut bien que je goûte. J’ai dû me faire violence pour ne pas en voler plus.

N’oubliez pas la carte des vins qui est vraiment bien fichue, qui propose même des bulles wallonnes au verre du domaine du Ry d’Argent (12€), pour l’apéritif c’est idéal.

Voilà, vous savez tout, il ne reste qu’un détail, arriver dans le centre de Waterloo.

Momo la Crevette

Chaussée de Bruxelles 202, 1410 Waterloo

Téléphone : 02 351 21 00

https://www.momolacrevette.be

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Le d’Arville

  Le d'Arville Vous connaissez peut-être le bleu d’Arville ? Mais

Brut Nature

Brut Nature La "Brut Nature" ... Voilà un nom peu

Pinsaci Tu

  Pinsaci Tu Vous connaissiez la pizza, même celle aux

Titre

Aller en haut