L’Évasion : un refuge culinaire au coeur de Gosselies à Charleroi

Quand j’entends ou lis les discours des flamingants et des francophones idiots qui imaginent la région de Charleroi telle un cloaque où la délinquance est une culture et le chômage une maladie endémique, j’ai envie de les embarquer avec moi pour aller faire un tour dans la réalité.

Ce sourire qui orne les visages de l’équipe, fait oublier le monde extérieur et vous pose à table pour passer un bon moment

Certes tout n’est pas rose là-bas, et il y a, comme partout, des trucs qui ne tournent pas rond. Mais il faut être d’une mauvaise foi crasse pour ne pas accepter qu’il y ait aussi un tas de choses qui tournent rond, et même plutôt bien. Prenez l’aéropole, par exemple. Cette zone qui s’étend autour de l’aéroport de Gosselies. Entre les Start-Up et autres entreprises de haute technologie, il y a même de chouette adresses gourmandes que se refilent les initiés.

Lorsque l’on m’a emmené vers « L’Evasion » j’ai d’abord vu un hôtel pour homme d’affaires de passage, un truc standard et sans âme. Erreur !  j’ai jugé avec mes a priori, de l’extérieur. Puis, je me suis assis. J’étais à Charleroi. Le sourire et la gouaille du serveur qui, à la troisième phrase, me tutoyais allégrement. Ce sourire qui orne les visages de l’équipe, fait oublier le monde extérieur et vous pose à table pour passer un bon moment.

Ce qui est annoncé maison est vraiment fait maison

La cuisine est clairement sans prétentions. Le chef ne cherche pas la performance. Il vise simplement la cuisson juste, la sauce bien faite, l’assaisonnement exact. Ce qui est annoncé maison est vraiment fait maison. Ne rigolez pas, c’est malheureusement bien trop souvent une appellation galvaudée. Il y a 3 entrées, 3 plats pour une formule à 28€ et une carte plus traditionnelle et longue pour contenter tout le monde. La formule change régulièrement afin de coller à la saison. En ce moment vous pourriez prendre en formule le velouté d’endives et, par exemple, le rôti de marcassin/mousseline de pommes à la châtaigne/légumes d’automne et sauce forestière. Si vous n’êtes pas tenté, sachez que le tartare du chef est une dinguerie. Mention spéciale pour la carte des vins où l’on trouve du Ruffus en magnum (82€), un beau choix du Domaine des Hêtres, et quelques chouettes bouteilles comme ce Côteaux Bourguignons Domaine Amarine (28€). Évadez-vous et vite !

L’Evasion

Rue Louis Bleriot 4

6041 Gosselies

Tel : 071/25.09.00

www.levasion.be

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Titre

Aller en haut