Sélection automnale de grands vins chez Colruyt

Cet automne, Colruyt vous invite à déguster une jolie sélection de 80 références parmi les 800 proposées sur leur webshop https://grandsvins.colruyt.be.

Venez déguster de grands vins

07/10 hôtel Van der Valk à Beveren

08/10 Branbanthal à Louvain

14/10 Xpo Meeting Centre à Kortrijk

15/10 La Ferme de Banneway à Sprimont

Dégustations aux 4 coins du monde

Two Rivers 2021

Sauvignon blanc

Nouvelle Zélande

11,99€

Un sauvignon tout à fait classique de Nouvelle Zélande, profilé plutôt haut de gamme. A l’attaque on trouve du fenouil, des orties fraîchement écrasées, de la feuille de cassis, de la groseille à maquereau et des fruits de la passion.

En bouche, c’est rond, bien gras avec une jolie structure acidulée qui le maintient tout du long. Très belle bouteille. A boire avec de beaux fromages de chèvre jeunes à mi-vieux. 16/20

Geometria 2020

Assyrtiko

Lafazanis

Grèce

9,99€

Au départ, c’est hyper floral, très jeunet, gentiane, poire très mûre, du pamplemousse et un peu de cire d’abeille. En bouche, c’est assez fermé au départ, le vin demande de l’oxygène mais au bout de quelques minutes il se révèle pleinement. Servez-le à température de cave , pour qu’il s’exprime au mieux. Et accompagnez-le d’une volaille rôtie et quelques pâtes grecques tomatées.

17/20

La Forra 2018

Chianti reserva

Sangiovese, cabernet sauvignon

Tenuta di Nozzole

Italie

20,49€

Un chianti d’école, un modèle parfait. La robe est rubis léger. C’est hyper fin. Le nez est marqué au départ par un peu de tabac. On évolue vite vers les fruits rouges, la cerise et la framboise. En fin de nez, on trouve la vanille apportée par les barriques. En bouche, c’est fluide, ça roule tout seul, j’aime vraiment beaucoup. C’est très délicat et élégant. Le genre de bouteille que l’on garde pour de beaux moments. A boire pour accompagner une belle  tagliata. 17/20

Château Labégorce Margaux 2019

Merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, petit verdot

France

31,5€

Sur la colline de la Labégorce, non loin de château Margaux se trouvent plusieurs propriétés qui au fil des années ont changé de taille, de formes, ont fusionné. Ce n’est pas pour rien que ce domaine est inscrit dans l’histoire patrimoniale de l’appellation.

Au nez, il est indéniable que nous sommes en présence de tous les codes inhérents à une grande bouteille classique. On attaque sur la rondeur du merlot, du cassis très mûr, de l’encre pour évoluer vers les épices du cabernet sauvignon et poivre en tête. Jolie finale café grillé. En bouche, les tanins sont forts sur l’avant ce qui indique un vin encore jeune. Vous pouvez pallier cela en le mariant à une belle pièce de bœuf un peu grasse ou en patientant encore 5 à 7 ans. 17/20

Cuvée Raphaël Lirac 2020

Grenache, syrah, mourvèdre

Château La Genestière

France

9,95€

Il ne manque que le stridulement des cigales pour être directement non loin des dentelles de Montmirail.  C’est complexe dès le départ. Les fruits et les épices s’alternent joyeusement. C’est le genre d’approche qui donne envie de le croquer à pleines dents. En bouche, c’est tout souple, bien rond avec une très belle longueur. Parfait pour accompagner un canard sauvage cet automne.  16/20

Toro 2019

Tinta de Toro

Almirez

Espagne

19,99€

Le toro c’est pas pour les rigolos, c’est du sérieux, du costaud. Le nez est un peu fermé, il demande un passage en carafe pour donner son optimum. Une fois ouvert, le nez explose d’épices, du clou de girofle, de poivre noir, de thé noir, de la réglisse et une belle note fumée par-dessus tout ça. En bouche, c’est assez compact. Les tanins sont bien mûrs et ronds. Il s’en suit une belle longueur. Ce vin est très intéressant sur la jeunesse tel quel. Ou alors on lui laisse une dizaine d’années dans les dents. Je le servirais volontiers pour accompagner un beau contre-filet de bœuf maturé quelques chose dd riche en saveur. 15/20

https://grandsvins.colruyt.be

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Titre

Aller en haut