Des terrasses en Ardenne Bleue

Le retour des terrasses et le soleil un peu plus généreux de cette fin de saison, c’est le moment de renouer petit à petit avec les joies de la restauration. Ça y est, on dirait que nous allons pouvoir à nouveau vivre presque comme avant. Certes, le retour dans les restaurants s’accompagne des indispensables mesures de prudence, mais à défaut de grives on mange des merles, et c’est déjà nettement mieux que de se faire livrer les repas à domicile par des cyclistes, même s’ils sont parfois gentils et souriants, et cela va vous donner l’occasion de découvrir quelques jolis coins de notre beau royaume.

L’hôtel Bonhomme, hors du temps

Vous en connaissez beaucoup, vous, des hôtels qui existent depuis 1768 aux mains de la même famille ? Du haut de la verrière qui protège la terrasse, huit générations vous contemplent pour paraphraser un petit corse célèbre.

A deux pas de ce monde sauvage où il faut connaître le nom d’un animal, cet hôtel niché au cœur de Remouchamps est un des joyaux wallons qu’il faut prendre le temps de découvrir. Les tables sont abritées sous une jolie verrière pleine de cachet et vous attabler là-bas, c’est un peu renouer avec le tourisme lent, hors du temps, celui qui s’épanouissait tranquillement au cœur de l’Ardenne sans avoir besoin de se pavaner aux quatre coins du monde.

https://hotelbonhomme.be/

Hôtel Bonhomme Rue de la Reffe n° 26. 4920 Remouchamps Tél: 04/384.40.06

L’Auberge de Spa

Nichée dans le cœur de la cité thermale la plus connue du monde, même si l’immense majorité des gens qui vont au spa ne savent pas d’où vient ce nom, l’Auberge de Spa est dédiée au thermalisme sans luxe tapageur ni cliquant. Soyez rassuré, ce n’est pas non plus un centre où des curistes se baladent en peignoir et slash de compète, une coupelle à la main avant de se rendre de pouhon en pouhon. Ici, on prend le temps de prendre le temps, tranquillement, les moments passent doucement, un peu loin des fracas de la vie.

L’hôtel permet à ses clients de manger en chambre en attendant la réouverture de sa brasserie «parisienne ».  Arrêtez le temps, le temps d’un repas, attablé sur la petite terrasse, pour autant que le temps le permette. Mais même avec des conditions climatiques moyennes, bien habillé c’est quand même un bonheur de pouvoir s’attabler à côté, mais pas trop, de nos contemporains.

C’est un bonheur que de se faire proposer un apéritif que l’on ne doit pas servir soi-même. Lorsque vous vous attablerez à l’Auberge, n’hésitez pas à découvrir les produits locaux telle la Truite fumée d’Ondenval, un produit d’autant plus rare qu’il est exceptionnel.

https://aubergedespa.be/ Place du Monument 3-4. 4900 Spa Tel : 087/77 44 10

L’Hôtel du Moulin

Dès votre arrivée vous serez surpris par le style particulier de la bâtisse qui n’est pas sans évoquer les colombages que l’on trouve habituellement dans la Forêt Noire ou en Alsace, saupoudrez le tout de tour de fenêtres en pierre bleue pour l’ancrage ardennais, ajoutez-y un léger parfum d’autrefois et vous serez déjà bien. Le jardin bien à l’abri vous reçoit tant que le restaurant ne sera pas ouvert, et si vous avez envie de prolonger votre séjour, il est possible de diner en chambre. Mais si vous vous attablez ici, c’est surtout pour découvrir la cuisine de Jean Goire, d’ailleurs l’Auberge est le seul établissement des Logis de Belgique à être parée du titre de « table distinguée », ce qui n’est pas rien. Ici les produits locaux ne sont pas qu’une idée marketing pour attirer les bobos en mal de ballade VTT, il s’agit d’une réalité, d’un engagement. Du yahourt des petits déjeuners au bœuf des diners tout est local. Ne boudez pas votre plaisir, foncez, et, conseil d’ami, profitez de la semaine, les week-ends sont très demandés…

https://www.hoteldumoulin.be/fr  Grand Rue 28 4960 Ligneuville Tel : 080/570081

Le Menobu

Je ne sais toujours pas ce que signifie le nom de cette charmante auberge tenue de main de maître par la patronne, mais qu’importe, ce qui compte ici c’est le jardin. La terrasse à l’arrière à côté de la piscine et le jardin où les tables s’égrènent sous les arbres. Imaginons qu’il fasse vraiment beau, vous vous imaginez larguer vos chaussures pour mettre vos pieds dans l’herbe tendre ?

On peut loger ici, et même s’offrir un petit plaisir au gout de glamping dans les deux logements insolites, avec jacuzzi, je vous prie, pour compléter son repas au grand air. La campagne environnante est superbe et mérite largement le détour après un bon repas aux accents des saisons concocté par la patronne Myriam Wuidar

https://www.menobu.be/logement-insolite/

Route du Menobu 546 4910 La REID – THEUX Tél : 087/37 60 42

La Métairie

C’est à Wanne, au sommet de quelques belles côtes que viennent taquiner les amoureux de la petit reine que, lorsque l’on s’écroule sur la terrasse de cette petite auberge nichée au creux d’un charmant village, l’on prononce cette vanne historiquement pourrie dans un dernier souffle : «A Wanne again ». Bon d’accord, j’ai déjà fait mieux, mais je peux faire pire aussi alors si j’étais vous je me dirai que c’est pas si pire que cela en fait.

Les murs de pierres de cette pittoresque auberge/restaurant de l’entité de Trois-Ponts, complétés par un pignon en bois, confèrent un caractère résolument chaleureux à l’endroit. A côté d’un tilleul séculaire qui a dû en voir des vertes et des pas mûres, on a envie de longues soirées tièdes aux relents de vacances à refaire le monde dans le jardin jusqu’à plus soif ou presque. Les espaces dévolus aux tables dans le jardin depuis bien avant l’arrivée du virus permettent une intimité certaine sans avoir besoin d’ajouter des artifices actuels.

On s’y pose pour savourer la cuisine dans l’air du temps du chef, tranquillement, sans chichis, juste pour le bonheur de s’être arrêté au cœur des collines ardennaises.

https://www.lametairie.be/ Wanne 4 • 4980 Trois-Ponts. Tél. : 080/86 40 89

Email : lametairie@skynet.be

Vous avez aimez cet article? Partagez-le:

Le Coriandre

  Le Coriandre Chouette pour aller à Boitsfort, on n’est

Titre

Aller en haut